8.2 C
Paris
mercredi, janvier 27, 2021

Comment savoir si mon bébé a des coliques ?

Douleurs intenses et récurrentes, les coliques chez le bébé constituent un vrai casse-tête ainsi qu’une source d’anxiété chez de nombreux parents. 25 à 40 % de nourrissons âgés de moins de 4 mois souffriraient de ces troubles.

Voici quelques symptômes chez votre bébé qui doivent vous alerter.

Des pleurs fréquents et insupportables

Les cris et pleurs insupportables et réguliers font partie des premiers signes qui doivent vous alerter lorsque vous voulez savoir si votre nourrisson a une colique. Les douleurs qui poussent votre bébé à crier surviennent généralement après la prise de repas et surtout en soirée. Gardez à l’esprit que les crises de colique ont lieu entre la 2e et la 6e semaine après que votre enfant est né.

Cela dit, vous devez en tant que parents être attentifs à certaines manifestations chez votre nouveau-né. Dans cette optique, vous devez porter votre attention sur les pleurs quand ceux-ci sont à la fois intenses et répétitifs.

Le nourrisson est chagriné

Le fait que votre bébé soit affligé est aussi l’un des signes probables de la colique chez ce dernier. Dans ce cas de figure, le nourrisson n’est pas seulement inconsolable. Son comportement est un indicateur que vous ne devez pas négliger.

S’il fait une crise de colique, vous constaterez un repliement de ses jambes sur le ventre. Elles se tendent aussi à la manière d’un arc.

Avant qu’il ne commence de nouveau à pleurer, il devient plus tranquille dans vos bras pendant au moins deux minutes. Sachez que vous pouvez le soulager pour un temps en lui donnant à boire.

Malgré tout, votre nourrisson semble dans l’agitation pendant son sommeil. De plus, vous remarquez un ballonnement du ventre qui reste dur au toucher. Dans une telle situation, il y a de fortes chances que votre enfant ait une colique.

Les autres symptômes de la colique chez votre bébé

Les coliques chez le bébé se manifestent également par plusieurs autres signes. Un nourrisson qui souffre de cette douleur au niveau du ventre a tendance à rougir. Lors des crises, l’enfant a les poings serrés en plus de son visage qui est agacé.

Dans certains cas, il est possible que celles-ci soient suivies de rots ou encore de flatulences.

Les coliques : des crises surmontables

Il est clair que si vous observez les différents symptômes susmentionnés chez votre bébé, cela signifie qu’il a la colique. Bien que ces crises de douleurs souvent fortes soient une réelle source d’angoisse pour de nombreux parents, elles ne sont pas aussi graves que vous pouvez le penser.

En dépit du fait que votre nourrisson présente ces signes, son état de santé n’est pas réellement alarmant. Pour preuve, il ne perd pas son appétit et il poursuit sa croissance malgré la colique. Par ailleurs, des remèdes pour soulager votre bébé existent.

Il est ainsi possible de lutter efficacement contre ces manifestations douloureuses abdominales grâce à une bouillotte comme l’indique ce guide. Pour ce faire, il suffit de poser sur le ventre de votre nouveau-né une bouillotte tiède. Cela réduira les douleurs et soulagera les ballonnements.

En définitive, les coliques constituent une source d’inquiétude pour les parents. Dans l’optique de soulager leur bébé, ils peuvent se servir d’une bouillotte et demander l’avis d’un médecin.

Articles similaires

Derniers Articles