0.5 C
Paris
mardi, janvier 25, 2022

Comment faire sa déclaration d’impôts après le rachat d’une assurance vie ?

L’assurance vie représente un placement financier qui peut être capitalisé et qui est de plus en plus favorisé par les épargnants français, ainsi, cette dernière offre deux principaux types de contrats qui vous permettent soit de procéder à un versement unique de votre capital d’argent ou bien de l’investir dans des rentes immobilières et notamment des rentes viagères.

L’assurance vie présente également d’innombrables avantages et reste l’un des types d’investissements les plus recommandés par les conseillers financiers, car elle permet de fructifier votre argent et de le léguer à vos proches en cas de décès prématuré, mais aussi de retirer votre argent à tout moment et en cas de besoin par le biais d’un rachat.

Alors, comment cela fonctionne-t-il exactement et de quelle façon peut-on faire une déclaration d’impôts après le rachat d’une assurance vie ?

Qu’est-ce qu’une déclaration d’impôts après le rachat d’une assurance vie et à quoi sert-elle ?

Dans son acception administrative, une déclaration d’impôts ou déclaration fiscale désigne une action qui consiste à déclarer l’ensemble de ses revenus annuels auprès d’une administration fiscale afin d’en déterminer le montant exact et de s’en acquitter. Cette opération s’effectue par le biais d’un formulaire qui contient tous les renseignements relatifs à vos revenus mensuels et qui doivent être adressés à l’autorité en question.

La déclaration d’impôts est une obligation fiscale qui incombe aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises et qui doit être faite chaque année. De nos jours, les contribuables peuvent procéder par Internet et notamment en France, avec la plateforme administrative Mon.Service-public.fr et qui permet de faciliter toutes les démarches qui y sont associées.

Le fait de ne pas déclarer ses impôts suivant les délais imposés par la réglementation présente quelques risques, dont une pénalisation s’élevant à 10 % du montant global de votre impôt et dont vous devrez vous acquitter rapidement, en plus des intérêts des retards qui représentent 0.2 % de vos impôts mensuels.

Les taux d’imposition qui sont soumis à votre revenu de capital sont obligatoires et notamment sur l’ensemble des gains que vous obtenez sur votre assurance vie, la partie dont vous devez vous acquitter sera utilisée afin de rémunérer les prestataires ainsi qu’à contribuer au développement du patrimoine économique du pays.

Il convient de rappeler également que la déclaration d’impôts est uniquement exigée lors du rachat total de votre contrat d’assurance et non au cours de votre souscription afin de déterminer le taux exact des frais d’imposition que vous devrez régler.

Dans quel cas doit-on procéder au rachat d’une assurance vie ?

L’assurance vie est un investissement judicieux est stratégique pour les épargnants grâce à de nombreux atouts, dont la possibilité de toucher des primes et des intérêts qui varient en fonction de votre âge, votre profil de risque ainsi que de la durée de votre souscription.

Vous pouvez également être partiellement exonéré de vos frais d’impositions sur votre contrat d’assurance, et cela, à partir de votre 8 ème année, qui plus est, l’un des avantages majeurs d’être souscrit à une assurance vie est le fait de pouvoir récupérer votre capital investi et pour ce faire, vous disposez de deux options de rachat, parmi lesquelles on retrouve :

  • Un rachat total qui comprend le retrait total des sommes que vous avez investies dans l’assurance vie, avec une clôture définitive de votre contrat.
  • Un rachat partiel qui comprend la récupération partielle de votre capital sans aucun impact sur l’ensemble des avantages fiscaux dont vous bénéficiez.

Indépendamment du type de rachat d’assurance vie pour lequel vous optez, ce dernier doit être effectué auprès de votre organisme assureur, en lui adressant une lettre manuscrite avec accusé de réception qui comporte les motifs de votre décision.

Comment marche une déclaration d’impôts après le rachat d’une assurance vie ?

La déclaration d’impôts après le rachat d’une assurance vie comprend soit un barème progressif sur le revenu ou bien un PLF ou Prélèvement Forfaitaire Libératoire et qui prend en compte principalement l’ancienneté de la durée du contrat et qui s’applique seulement sur les taux d’intérêts, ainsi, une exonération de 7.5 % sera adressée aux souscripteurs d’une assurance vie dont la durée a dépassé 8 ans.

Par ailleurs, les gains générés par l’assurance vie sont désormais systématiquement soumis au Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU), et cela, depuis la rentrée en vigueur de ce nouveau système d’imposition, depuis 2018.

Articles similaires

Derniers Articles